Bravo les artisansCollège Amadis Jamyn
Depuis son lancement, l’opération «Bravo les artisans» remporte un franc succès.
 
Depuis 1995, l’opération « Bravo les artisans » permet aux élèves des collèges de découvrir les métiers de l’artisanat.
Au collège Amadis-Jamyn, les participants 2022 ont été récompensés par un diplôme et un cadeau et chaleureusement remerciés.
Ils sont ensuite chargés de transmettre à leurs camarades de classe les connaissances acquises lors de ce stage en entreprise !
Destiné à faire découvrir aux collégiens volontaires les métiers de l’artisanat, cette opération est un bon moyen de les encourager eux aussi à participer à « Bravo les artisans » l’an prochain pour découvrir et comprendre un des 250 métiers de l’artisanat ! 
 
Immersion 
 
Lors de leurs témoignages, certains collégiens ont indiqué qu’ils se sont immergés dans la vie d’une entreprise artisanale, pendant trente heures hors temps scolaire. « Connaissance du métier, contact avec la clientèle, appel à la créativité… des patrons sympas… » sont quelques-unes des facettes appréhendées par les élèves. Les stagiaires ont rendu compte de leur stage, et expliqué ce qu’ils avaient appris avec leur artisan d’accueil, parfois avec des démonstrations en réalisant une coiffure en direct !
 
Pour Thomas Pasquier, chargé de communication à la Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Aube, cette opération, bien au-delà de la sensibilisation des élèves, crée une véritable dynamique autour des métiers de l’artisanat au sein des collèges. « Bravo les artisans » permet enfin aux jeunes de mieux connaître leur environnement économique au travers d’un secteur qui représente 10 % de la population active et 35 % des entreprises.
 
Cette opération, bien au-delà de la sensibilisation des élèves, crée une véritable dynamique autour des métiers de l’artisanat, les artisans sont heureux de voir des jeunes se mobiliser de façon volontaire, pour découvrir les métiers de l’artisanat et le tissu local, sortir de l’école… « Si l’on veut que quelqu’un nous remplace, il faut savoir donner de son temps. Des apprentis sont déjà venus grâce à Bravo les artisans » . Elle permet à tout le milieu éducatif d’avoir une approche concrète de l’entreprise et une meilleure connaissance du secteur artisanal. C’est donc un véritable rapprochement du monde de l’économie et de l’enseignement.
 
Source : Denise Gilloz-Glassmann – Est-Eclair
Bravo les artisans