ChaourceSigmaringen

Expérience enrichissante pour les collégiens de Chaource à Sigmaringen (échange franco-allemand)

Les élèves et accompagnateurs du collège Amadis-Jamyn ont découvert la vie quotidienne, le patrimoine, l’histoire et la culture de leurs correspondants allemands.

25 collégiens qui étudient l’allemand sont partis à la rencontre de leurs correspondants à Sigmaringen. Ils en reviennent avec des souvenirs plein la tête !

La deuxième rencontre, dans le cadre de l’échange franco-allemand, projet organisé par Mme Linder, professeure d’allemand du collège, était très attendue. Avec son collègue, M. Hascher, ce sont 25 élèves qui ont découvert, à leur tour, la vie quotidienne de leurs correspondants allemands. Pour la sixième fois, élèves et professeurs chaourçois ont été accueillis chaleureusement par leurs collègues,

Mmes Catania et Herre ainsi que les élèves de la Liebfrauenschule à Sigmaringen (Bade-Wurtemberg). Le groupe a été accueilli chaleureusement dans les familles, sous la pluie. « Les degrés descendaient au fur et à mesure que nous montions en altitude », se souviennent les enseignants.

Découverte des spécialités locales

L’importance de la rencontre internationale a été rappelée lors du discours de bienvenue du proviseur M. Eisen, avant la dégustation des premiers bretzels au beurre, accompagnés de l’Apfelschorle, jus de pomme mélangé à de l’eau gazeuse.

Après la visite de l’établissement et le déjeuner, l’adjointe au maire a fait découvrir les projets de ville, fortement inspirés et engagés par la jeunesse du territoire.
Les élèves ont testé tous les espaces de jeux et entraînement physique installés dans la ville. Tous ont assisté à la mise en place du calendrier de l’Avent de la ville, le plus grand calendrier de la région.

Des tableaux peints dans les établissements scolaires ont été exposés, chacun à une fenêtre de la mairie, qui chaque jour en ouvre une et dévoile un tableau, et le tout, en musique. Les élèves ont observé les cours de différentes matières avant de suivre les traces d’une histoire franco-allemande qui a marqué un passé commun.

« Le château de Hohenzollern, monument emblématique de la ville de Sigmaringen, était, pendant quelques mois en 1944, siège du régime de Vichy sous le maréchal Pétain », leur a-t-on précisé. Impossible de visiter l’ensemble des pièces du château car leur nombre est très important, plus de 400.

Une partie de la bâtisse est d’ailleurs toujours habitée par la famille princière. Le blason familial contient du noir et de l’argenté, d’où cette tarte, spécialement conçue en intégrant au mieux ces mêmes couleurs, qui est mise à l’honneur dans un café au pied du château.

Des plaisirs variés

Les familles allemandes ont été aussi soucieuses de varier les plaisirs : culinaire, artistique, sportif et culturel !

Élèves et professeurs ont découvert la région du lac de Constance, la basilique de Birnau et aperçu les sommets enneigés des Alpes suisses.

Lors de la fête de départ, le groupe franco-allemand a goûté aux délices préparés par les familles. Une nouvelle semaine réussie qui restera longtemps dans les mémoires.
Maintenant il appartient à chacun de faire perdurer cette belle amitié franco-allemande. D’ailleurs, certains sont déjà en train de programmer une nouvelle rencontre en privé, organisée seul ou en famille.

Source : Est-Eclair